Née en 1958, j’habite en Touraine.
En 2016, une pneumonie foudroyante a fait voler ma vie en éclats. Mon quotidien, mon équilibre professionnel et familial ont été bouleversés par la maladie.

J’ai été implacablement réduite à un statut de poly handicapée complexe. J’ai perdu simultanément mon travail, mes activités (danse, théâtre et randonnées) ainsi que mon logement ; un joli duplex (il avait des marches). Il n’y a pas de questions à se poser, du moins au début.

Je n’avais pas d’autre choix que de me concentrer pour survivre, me réparer dans ce qui est possible ; le tout avec humilité, foi en moi, le soutien de mes proches, leur amour présent sans faille, mes amis et l’aide des professionnels.J’ai un gros atout, une force morale naturelle, un amour de la vie. Mon côté inné, très têtu, voire pugnace, va vite devenir un allié.

17 mois d’hôpital m’ont fait réfléchir :
J’ai tout perdu ; j’allais écrire. Je sais bien que cela ne sera pas lucratif. Mais ceci m’offre une autre sorte de richesse :
« Revenir à un de mes premiers amours : l’écriture ». Depuis l’enfance J’aime écrire, griffonner ce qui me passe dans la tête. 

Ecrire demande de la rigueur et de structurer son inspiration.
Mais rien n’entache mon enthousiasme.

En 2018, j’ai publié un roman : « Le choix d’Anne ».
En 2019, une autobiographie : « On est tous des papillons Il suffit de savoir où se poser ». 

À ce jour, j’écris la suite de ce dernier livre. Parallèlement, j’ai en tête divers projets d’écriture :

Un essai sur ma pratique professionnelle de coach de vie, des romans.

Mon penchant à l’optimiste et à toujours « me projeter » est souvent une aide précieuse.

Share This