Témoignages non professionnels :

J’ai suivi pas à pas le personnage d’Anne, cette histoire est presque « étouffante ». Est-ce voulu pour exprimer le ressenti du personnage ? Si c’est le cas, c’est réussi.

Attachement au personnage mais aussi, répulsion qui fait qu’on la déteste pour son geste, sa passivité.
Je suis mal à l’aise face au quotidien des résidents, je suis peiné, de la détresse d’Anne.

Je suis en colère vis à vis du personnage, je ne comprends pas pourquoi elle ne se bat pas (merde, elle a un mari, des enfants)… Et cette frustration : rester sur sa faim !

Émouvant, dérangeant. Je ne sais plus si c’est lâche ou si, c’est seulement une volonté de mettre un terme à une souffrance devenue intolérable.

Au début, j’ai jugée Anne : Elle n’assume plus ses responsabilités. Mais j’ai été prise par ce que dégage ce livre ; et peu à peu j’interprétais différemment son geste.

Il y a des auteurs classiques, des auteurs que l’on suit, des auteurs plus populaires, des auteurs que l’on découvre….Je vous découvre. Dans ma bibliothèque, vous avez désormais cette place, entre Mauriac et Modiano. Je suis heureux de vous lire.

Je recommande cette sensible écrivaine

On perçoit ta sensibilité dans ta biographie et j’aime cela! 

Témoignages en psychiatrie :

Au début, j’ai jugée Anne : Elle n’assume plus ses responsabilités. Mais j’ai été prise par ce que dégage ce livre ; et peu à peu j’interprétais différemment son geste.

Un infirmier

C’est une image saisissante et réaliste d’un service de psychiatrie, c’est une histoire d’espace-temps d’une autre dimension.

Un soignant

Excellent. Je souhaiterai le faire acheter pour le service. Il me semble que tous les soignants pourraient (devraient) le lire !! C’est un très bon témoignage.

Un cadre

Je n’arrive pas à raconter, à transmettre ce je vis dans mon service à des personnes extérieures. L’auteur l’a fait.

Une psychologue

Je m’interroge sur cette « passivité » du personnage. Peux-t-on vraiment parler de passivité ? C’est un état si particulier. Cette lenteur, est-ce une étape pour se reconstruire ; dans cet espace-temps unique et ralenti qu’est la psy.

Une étudiante en psychologie

Share This